Police municipale

Le conseil municipal d’Arles a voté en 2011 la création d’une police municipale pour répondre aux compétences nouvelles des communes et assurer des missions que le gouvernement a transféré aux collectivités.

La police municipale vient renforcer les effectifs chargés de la sécurité mais n’a pas les mêmes prérogatives que la police nationale.

La police municipale assume notamment les missions suivantes :

  • respect des règles de stationnement ;
  • surveillance de la voie publique en centre-ville ;
  • contrôle de l’occupation du domaine public (sur le marché, les terrasses de café, les foires…) ;
  • missions spécifiques sur la circulation, par exemple aux abords des écoles ;
  • respect de la réglementation et des arrêtés municipaux, par exemple dans le domaine de la propreté et du respect des règles d’urbanisme.

Ces missions lui permettront de jouer un rôle complémentaire des services de l’État et de participer ainsi à la tranquillité publique ainsi qu’au sentiment de sécurité des Arlésiens.

La police municipale est actuellement composée de 24 agents : dix policiers municipaux, six agents de surveillance de la voie publique (ASVP), cinq contrats et une secrétaire.
Ces effectifs devraient être renforcés à raison de cinq ou six agents par an durant les prochaines années. L’objectif est d’atteindre 50 agents en 2020.