Sylvia LEPESANT, Fabienne PAUTONNIER, Minerva BAUDRY, Françoise ROUZIES, Gilles RUIZ, Carlo LOPEZ et moi-même avons choisi de créer, au sein de la majorité municipale, un nouveau groupe politique : « Des Avenirs à
Partager ».
Notre ambition est simple. Il s’agit de sortir des jeux politiciens et de recouvrer une liberté d’actions. Notre volonté est d’être libre dans l’expression d’un projet de territoire, utile pour les Arlésiennes et les Arlésiens.
Notre ville se transforme. Cette transformation doit être bénéfique pour chacune et chacun d’entre vous. Pour cela, il nous faut rassembler, autour d’objectifs communs, l’énergie de tous les acteurs, publics et privés.
Les enjeux sont nombreux. D’abord, il s’agit de construire une entité politique forte, rassemblant les 29 communes du Pays d’Arles, capable de résister aux appétits de nos voisins, dont la métropole d’Aix Marseille. Ensuite, il nous faut renforcer la collaboration entre notre commune et la communauté d’agglomération Arles Crau Camargue Montagnette. La mutualisation de nouveaux services est indispensable pour soulager nos finances communales. Ce renforcement de l’intercommunalité permettra à notre municipalité de se concentrer sur ses actions de proximité (tranquillité publique, propreté, entretien, vie associative….) qui, nous le savons, vous préoccupent fortement.
Afin d’accompagner les mutations générées par la prochaine ouverture de la Fondation Luma, notre communauté d’agglomération peut et doit accompagner la ville dans une stratégie ambitieuse d’investissements. La reconquête des Papeteries Etienne et la requalification de la zone économique Nord sont à engager, sans tarder.
D’autres projets méritent un engagement fort. Je pense, en particulier, au contournement autoroutier. Je pense à la défense de notre hôpital public. Je pense également à la revitalisation des villages de Crau et de Camargue qui doivent, eux aussi, bénéficier d’une politique ambitieuse d’investissements.
C’est à tout cela et à bien d’autres choses encore, que notre groupe s’attellera, dans les mois et les années à venir. Ce travail, nous voulons le faire avec vous. Car c’est avec chacune et chacun d’entre vous que nous souhaitons partager l’avenir.

David Grzyb