A l’aube de ce début d’année et en cette fin de mandature, il est l’heure de faire le bilan de cette municipalité et de notre travail dans l’opposition.
Comme j’ai pu le dire en Conseil Municipal lors du Débat d’Orientation Budgétaire en Décembre 2019, nous regrettons que malgré le manque criant d’investissement depuis 20 ans notre Ville soit aussi fortement endettée : 103 millions d’Euros pour un budget annuel de 90 millions…
Nous n’avons pas fini de parler de la Dette « Schiavetti-Koukas-Grzyb ».
Ce que nous pouvons regretter c’est que rien n’a été fait à part d’augmenter les impôts pour créer des revenus nouveaux à notre commune.
En effet, notre Ville par sa géographie, sa richesse naturelle (Parc de Camargue, Rhône, Petit Rhône) nous devrions être exemplaires et un modèle dans le développement durable.
Hors comme je l’ai proposé depuis longtemps où sont les énergies nouvelles sur la plus grande commune de France ? Panneaux photovoltaïques sur les toits municipaux, éoliennes ?!!!
Nous regrettons que l’on considère le Rhône seulement comme une menace d’inondation alors que nous devrions exploiter la proximité du Rhône comme l’on fait de nombreuses villes sur ses berges : Lyon, Avignon…
Pour ma part, dans mon travail d’Élu d’opposition, je veux rappeler ici les combats gagnés dans l’intérêt général des Arlésiennes et Arlésiens :
Ma plainte déposée contre Sodexho ( Give the Money Back) qui a bénéficié de contrats illégaux pendant des années au détriment des Arlésiens suite aux deux rapports de la cour régionale des comptes sans que rien ne soit corrigé par la municipalité… Cela a obligé la municipalité à passer à une Régie Municipale qui fait économiser l’équivalent des détournements soit autour de 6 millions d’Euros sur 20 ans !
Mon combat depuis 2008 qui m’a valu beaucoup de pressions personnelles pour dénoncer le contrat de l’Eau qui depuis 30 ans faisait payer l’eau à un prix scandaleusement élevé et jamais dénoncé par les Maires qui se sont succédés !
Nous sommes arrivés avec quelques élus de l’ACCM à changer de concessionnaire ( à une voix près !) ce qui nous a valu une baisse du prix de l’eau de 30% soit 3 millions d’Euros d’économie par an pour les Arlésiens !
Nous avons essayé aussi de faire de l’opposition constructive mais malheureusement la majorité n’a jamais voulu en tenir compte.
Tournons-nous maintenant vers l’Avenir en espérant chères Arlésiennes et Arlésiens qu’il est temps d’ouvrir une nouvelle ère à notre Ville en changeant de municipalité.
Pour ma part, nommé chef de file de l’UDI aux prochaines élections municipales, j’ai décidé de ne pas monter une liste de plus afin de donner toutes les chances au changement. Vous pouvez compter sur moi pour m’impliquer dans les prochaines municipales.
Dans l’espoir d’un avenir meilleur, nous vous prions, Chères Arlésiennes et Arlésiens, avec mon collègue du groupe « Arles en Avant » Erick SOUQUE, de recevoir nos Meilleurs Vœux pour vous et vos familles.
Serge Berthomieu