Après une campagne électorale lamentable durant laquelle « coups bas », trahisons, calomnies, injures ont ponctué notre quotidien, les Français ont choisi un nouveau Président de la République pour le moins inattendu, dauphin du plus impopulaire Président de la V ème République.

Nous devons reconnaître un grand sens politique à François Hollande qui très tôt a mesuré son insurmontable impopularité qui l’empêcherait d’être réélu et a préféré avoir recours à son arme secrète : Emmanuel Macron, homme de la pénombre, fidèle collaborateur de l’Élysée qui après un passage dans le gouvernement Valls annonçait une démission programmée afin de se préparer à l’élection suprême.

Ce plan machiavélique afin de maintenir au pouvoir « une gauche à la Hollande » a bien fonctionné.

Nous le voyons bien, le clan de l’ex président s’est refait une santé à travers Emmanuel Macron, la vieille garde socialiste, même rebaptisée, tire toujours les ficelles avec la compromission de quelques ambitieux personnages issus de la droite et du centre, qui avides de pouvoir et de reconnaissance, n’ont pas hésité à répondre au chant des sirènes macronistes.

Certes notre République nécessite des réformes en profondeur mais pour les faire aboutir, elle a besoin d’une majorité de droite et du centre à l’Assemblée Nationale afin d’en finir avec le socialisme qui étouffe la France et nous garantir contre un gouvernement schizophrénique.

Ayons de l’ambition pour notre pays et proposons une autre politique, méfions nous de l’Euro-béatidude, refusons l’hyper fiscalité et la fatalité du chômage, soyons déterminés contre l’islamisme et le terrorisme.

Dans notre XVIè circonscription choisissons une personne qui saura défendre avec fermeté nos valeurs sans compromission avec la gauche et en dehors des extrêmes.

Erick Souque