L’heure de la rentrée a sonné !
Pour beaucoup de familles arlésiennes, la vie va de nouveau être rythmée par les allers et venues vers l’école, les
devoirs à la maison.
Et de nouveau, la question des rythmes scolaires va alimenter les discussions dans et aux abords des écoles.
Nul ne conteste que la réforme des rythmes scolaires, telle qu’elle avait été mise en oeuvre, suscitait certaines difficultés. Beaucoup ont constaté une fatigue accrue chez les enfants à partir du jeudi. Et pourtant, personne ne remet en cause le constat initial à l’origine de cette réforme qui fait que l’enfant est plus réceptif aux enseignements le matin. Pas plus que n’est contestée la qualité du travail effectué sur les temps périscolaires qui ont permis à nos enfants de s’ouvrir à de nouvelles activités sportives, culturelles, environnementales, citoyennes.
Sans doute la réforme n’était pas parfaite. Décidée sur fond d’économies budgétaires pour l’Etat, les collectivités ont eu à s’engager financièrement dans un champ qui aurait pu, et peut-être du rester dans le temps scolaire, même si cela a permis de faire émerger localement des initiatives intéressantes. Sans doute demandait-elle à être affinée, en interrogeant le contenu des programmes, l’organisation des journées, la répartition des activités entre matin et après-midi, en permettant de transmettre certains savoirs par des activités plus ludiques comme nous le faisons sur le temps périscolaire à travers l’expression artistique, le jardinage ou le sport…
Le retour en arrière n’est certainement pas la meilleure réponse et l’annonce du Président de la République de supprimer cette réforme purement et simplement est à ce titre mal venue.
Pas plus que le sujet ne peut être limité à la semaine de quatre ou cinq jours. C’est de nos enfants dont nous parlons, et de leur avenir.
Aussi, cette année de transition est l’occasion pour tous ceux qui ont des choses à dire et à partager autour de la vie de l’école, d’engager ce débat de fond, à travers des assises locales de l’école que nous appelons de nos voeux.

www.socialistes-arles.fr

Nora Mebarek