Le Plan de sauvegarde et de mise en valeur (PSMV) est une mesure de protection pour la sauvegarde des centres historiques et plus largement d’ensembles urbains d’intérêt patrimonial (loi du 4 août 1962). C’est le document d’urbanisme de référence qui règle les autorisations administratives (permis de construire et de démolir, autorisation de travaux) pour le secteur sauvegardé d’Arles, soit le centre ancien et ses alentours.

Le patrimoine, un atout majeur du développement de la Ville

Permettre le développement du centre ancien tout en préservant et
valorisant son patrimoine architectural, c’est l’objectif du Plan de
Sauvegarde et de Mise en Valeur du secteur sauvegardé (PSMV). Ce document a été approuvé le 18 avril 2018 par arrêté préfectoral.
Les enjeux ne sont pas seulement d’ordre architectural: il s’agit aussi de conserver et
de promouvoir un atout culturel et touristique majeur d’Arles, son cœur de ville, autour de monuments inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

Depuis longtemps, Arles ne considère pas son patrimoine comme une charge ou une contrainte mais, tout au contraire, comme un atout majeur de son développement et de son rayonnement. Le patrimoine et, plus largement, le cadre de vie, constituent un bien collectif d’une valeur irremplaçable.
Décider de conserver, transformer, effacer, valoriser le bâti ou les espaces urbains, permettre le développement, préserver une vie sociale équilibrée et harmonieuse, sont des enjeux majeurs de notre société.
En 1993, Arles a choisi de doter son centre ancien d’un secteur sauvegardé. Niveau le plus abouti du droit de l’urbanisme, cet outil réglementaire a permis l’évolution de quartiers anciens du centre-ville tout en préservant architecture et cadre bâti, dans une démarche qui associe la sauvegarde et la mise en valeur.

Extension et révision du secteur sauvegardé

À partir de 2007, la Ville et l’État se sont engagés dans le projet d’extension et de révision du secteur sauvegardé. Extension pour inclure une partie des abords immédiats des monuments qui ont justifié l’inscription d’Arles au patrimoine mondial par l’Unesco.
Révision pour préciser, affiner et adapter les règles posées 15 ans plus tôt. Les exigences en matière de confort, mais aussi celles en matière de maîtrise des énergies ont changé. L’apparition de nouveaux matériaux, la maîtrise de techniques différentes ouvrent ainsi de nouvelles perspectives.

Pour tout renseignement:

Direction du Patrimoine
Service Secteur Sauvegardé
11, rue Parmentier  13 200 Arles
tél.: 04 90 49 31 57

 

 

 

Consulter le PSMV