Février 2022

Sylvie Petetin

Adjointe au maire – Finances, administration générale, fonds européens, transition énergétique

Coup d’accélérateur sur la stratégie budgétaire

Après l’année 2021 qui aura permis de mettre en place les meilleures conditions pour notre action, en 2022 on donne un coup d’accélérateur à la stratégie de notre municipalité.
La remise en état de la ville demande un lourd investissement pour permettre aux arlésiens de retrouver peu à peu la ville telle qu’ils l’aiment, propre, sécure, active, culturelle et sportive, mais aussi proche de ses habitants et de leurs besoins en services publics. Tout autant d’objectifs qui nécessitent beaucoup d’argent, alors que la ville doit supporter dans le même temps une lourde dette financière (environ 100 M€ d’emprunts en cours) mais aussi une énorme « dette cachée », due essentiellement à des travaux négligemment « oubliés » par le passé et laissés au successeur : près de 10 M€ pour refaire la voirie, remplacer du matériel obsolète et énergivore, agrandir de toute urgence les cimetières …). Mais c’est le prix à payer pour remettre la ville en état, comme s’y est engagé notre Maire.

La confiance retrouvée des partenaires financiers : fort heureusement, grâce à la rigueur de notre stratégie, de nouveaux partenaires institutionnels se proposent de nous accompagner dans nos investissements. C’est bien sur le Conseil Départemental qui nous accompagne indéfectiblement sur nos projets, mais aussi des banques qui ne faisaient pas confiance à Arles dans le passé, et qui maintenant reviennent pour nous aider (Arkea, et le Crédit Agricole). Leur appui nous est précieux, que ce soit pour des investissements nouveaux, ou pour réaménager cette dette qui pèse si lourd sur les finances de la Ville et donc sur les arlésiens.

Il ne faut pas pour autant, baisser la garde sur la maitrise des dépenses. Le personnel municipal est habitué malheureusement à ce discours depuis longtemps, et fort heureusement il continue de jouer le jeu avec résignation. On espère vivement leur porter bientôt un message plus encourageant. Il reste néanmoins quelques gisements d’économie sur lesquels nous continuons de travailler.

Eléments clef de cette stratégie : les collaborateurs
Pour relever ce challenge : réduire nos dépenses pour mieux investir, nous comptons beaucoup sur tous les collaborateurs. C’est en équipe que nous servirons au mieux les Arlésiens. Mais pour ce faire, il faut que chacun soit dans un environnement favorable et sécurisant, et qu’il ait à sa disposition tous les outils lui permettant de mener à bien sa mission. C’est tout l’objectif de l’organisation mise en place en 2021 : être au plus près des Arlésiens à travers les missions qu’ils attendent de leur Ville, dans un cadre clair et pertinent. C’est aussi, « réparer » les services qui ont souffert d’un véritable abandon de la gestion des ressources humaines. C’est ainsi que 27 recrutements externes sont en cours, pour combler des postes restés vacants. Mais c’est aussi aider les managers, éléments clef de cette organisation, dans l’accomplissement de leurs missions. Ils auront non seulement l’appui des élus, mais aussi ils auront à leur disposition les formations nécessaires à leur réussite dans les fonctions qu’ils occupent, puisque le CNFPT (Centre National de Formation de la Fonction Publique) interviendra directement à Arles.

C’est donc confiants, mais vigilants, que nous abordons cette année 2022.